Sigla NATOroen fr 
A suivre:
Home Le groupe  des  médias pour les informations de sécurité Securite nationale La Roumanie dans les theatres d’operations OTAN Institutions d’enseignement militaire Publications militaires Contact info Carte du site

Actualisé à:
TEL VERDE

Harta rutiera

Niveau de l'alerte terroriste
Exercices en commun à l’Aéroport International „Henri Coandă”, à l’effet des préparatifs du  Sommet de l’OTAN du mois d’avril
Vendredi, 14.03.2008, 17:00

Les militaires du Service de Protection et de Garde, du Service Roumain de Renseignements, du Ministère de la Défense, du Ministère de l’Intérieur, les représentants de la douane et ceux de l’Aéroport International „Henri Coandă” concernés par la sécurité de la Réunion de l’Alliance de l’Atlantique du Nord qui aura lieu en avril à Bucarest, ont présenté vendredi, 14 mars, à l’aéroport, un exercice en commun, afin d’augmenter la capacité de coopération et de réaction au niveau interinstitutionnel.

Les organisateurs ont envisagé de simuler les mesures de sécurité à l’arrivée des aéronefs officiels et de simuler l’intervention au cas d’une demande d’aide médicale de la part du commandant d’un aéronef officiel. Les effectifs ont répété autant les procédures de déroulement de l’intervention en cas d’accident d’aviation à l’intérieur de l’aéroport, que les procédures d’accès des personnes dans le salon officiel de l’aéroport.

1. La simulation des mesures de protection et de sécurité à l’arrivée d’un aéronef officiel

Pendant l’exercice, on a simulé l’arrivée d’un avion officiel dans des conditions de sécurité similaires à celles qui seront mises en place durant le Sommet d’avril. 

Toutes les personnes et les véhicules qui sont entrés dans la zone de sécurité, y compris les véhicules des cortèges officiels, les véhicules des ambassades, de police et même les ambulances ont été contrôlés par les équipes antiterroristes du Service de Protection et de Garde et du Service Roumain de Renseignements. Afin d’assurer la sécurité, on a engrené les équipes de contrôle antiterroriste – anti-détournement de l’aéroport appartenant au Service Roumain de Renseignements.

Conformément aux standards de sécurité de l’OTAN, quelques minutes avant l’atterrissage on a appliqué des mesures de surveillance et de contrôle aérien, on a procédé à la vérification des bouts de piste et de la zone adjacente de l’aéroport  (ces procédures étant dans la responsabilité du Ministère de la Défense).

Après l’atterrissage, l’aéronef a été gardé par les effectifs de la Brigade Antiterroriste du Service Roumain de Renseignements et le cortège officiel du Service de Protection et de Garde, conduit par un véhicule “Follow Me“ du Service de Sécurité Aéroportuaire s’est dirigé vers l’aéronef pour prendre en charge la délégation arrivée à Bucarest. Après le départ du cortège officiel, les autorités douanières et celles de la Police de Frontière se sont occupées à vérifier les documents de voyage et les formalités de douane. 

2. La simulation de l’intervention en cas de demande d’aide de la part du commandant d’un aéronef officiel

En ce cas, la Tour de Contrôle  de l’aéroport a annoncé d’urgence les  responsables concernés de la sécurité de l’aéroport et l’aéronef a été déplacé de sorte que l’ambulance puisse se déplacer facilement. L’ambulance et l’équipage médical, à la suite d’une évaluation, ont transporté le cas d’urgence à l’hôpital ou au cabinet médical du Salon Officiel. Dans ce cas spécial, le cortège officiel a pris en charge la délégation de l’aéronef, après le départ de l’ambulance de l’aéroport.

3. La répétition des procédures en cas d’incident d’aviation à l’intérieur de l’aéroport 

Les responsables concernés de la sécurité ont répété les  procédures de déroulement de l’intervention dans la zone de l’aéroport en cas d’incident d’aviation: annoncer d’urgence le représentant de l’Inspectorat de Situations d’Urgence, département d’Ilfov, du Ministère de l’Intérieur et du cabinet médical du Salon Officiel. Le véhicule des pompiers s’est dirigé à proximité de l’avion, l’équipe étant prête pour l’intervention.

4. La répétition des procédures d’accès des personnes dans le salon officiel de l’aéroport

On a réalisé l’accès des personnes arrivées pour le protocole d’accompagnement, des représentants médias ou du personnel de service, sur accréditation, badges, listes, épinglettes spécifiques établies par les autorités. Ceux qui ont eu droit d’accès dans la zone du Salon Officiel ont été ensuite dirigés vers le filtre de contrôle technique antiterroriste du Service Roumain de Renseignements. Les représentants des médias ont été conduits, à la suite du contrôle antiterroriste, dans la zone destinée spécialement à ce but.

Deux hélicoptères pour la surveillance et le contrôle aérien appartenant au Ministère de la Défense ont survolé la zone durant tout l’exercice.

Le Groupe des Médias pour les Informations de 
Sécurité concernant le Sommet de l’OTAN Bucarest 2008


Copyright © 2008 Service de Protection et de Garde. Toutes droits rézervée.